Panneaux de chantier : une réglementation très stricte

panneaux de chantier

En France, la signalisation de travaux, qu’il s’agisse de rénovation, d’aménagement, de démolition ou de construction est fortement réglementée. Cette mesure gouvernementale vise à mettre fin aux chantiers sauvages. Découvrez dans cet article tout ce que vous devez savoir sur la règlementation en vigueur concernant les panneaux de chantier et les panneaux de permis de construire.

Les panneaux de chantier : que dit la loi française

Sur le territoire français, dès que vous entreprenez des travaux dans votre habitation, vous devez le signaler par affichage au moyen d’un panneau de chantier. Cette obligation a été mise en place pour lutter contre le nombre croissant de chantiers sauvages qui échappent à tout contrôle des autorités et contre les risques importants d’accidents de travail. Ainsi, tous les types de chantiers doivent faire l’objet d’un avertissement par l’affichage d’un panneau sur la voirie. De plus, en cas de désaccord, vos voisins pourront s’opposer à vos travaux, dès lors que ce panneau les aura informés de leur nature. Pour qu’il soit conforme, votre panneau de chantier doit être parfaitement lisible, visible de tous, de forme carrée ou rectangulaire et d’une dimension minimale de 81x81 cm. Il doit être installé avant le début de votre chantier et retiré uniquement une fois les travaux finis. Pour vous assurer de la qualité de son support, de son impression, de sa conformité et de sa résistance aux intempéries, il est impératif de vous adresser à une société spécialisée. Les panneaux de permis de construire concernent uniquement les travaux de construction.

Quelles informations doit comporter votre panneau de chantier ?

Pour être conforme, votre panneau de chantier doit comporter des informations bien précises. Doit y figurer le nom de l’architecte et du bénéficiaire des travaux, la raison sociale de la société qui va œuvrer, la date de début des travaux, leur nature et la superficie du terrain. Vous devez joindre à ces inscriptions, la date d’obtention de votre permis de construire, si vos travaux en requièrent un, ainsi que l’adresse de la Mairie qui vous l’a délivré.

Vos commentaires
Les publications similaires de "Communication"